Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

Bicouche thermosoudable sous béton bitumineux pour toitures accessibles aux véhicules sans isolation   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TAVL/1/1/1/07A
  • Mise à jour : Février 2021

Bicouche thermosoudable sous béton bitumineux pour toitures accessibles aux véhicules sans isolation



Bicouche thermosoudable sous béton bitumineux pour toitures accessibles aux véhicules sans isolation

DEVIS DESCRIPTIF N° TAVL/1/1/1/07A

TERRASSES ACCESSIBLES VÉHICULES NON ISOLÉES

AVEC PROTECTION ENROBES BITUMINEUX

SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN MAÇONNERIE

ÉLÉMENT PORTEUR

Eléments porteurs en maçonnerie conformes aux prescriptions des normes NF P 10-203 (DTU 20.12) et NF P 84-204 (DTU 43.1), et non traditionnels bénéficiant d’un Avis Technique pour cet emploi.

Eléments porteurs et supports en dalles de béton cellulaire autoclavé armé bénéficiant d’un Avis Technique favorable ou d’un Document Technique d’Application.

ETANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I5 T4) est constituée par:

– un enduit d’imprégnation à froid type IKOpro Primaire Bitume ADEROSOL, à raison de 350 g/m² minimum.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite polyester de 225 g/m², type IKO MONO FUSION PLUS FEU, soudée en plein à joints de 8 cm longitudinaux et de 15 cm transversaux.  Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

La couche de roulement est constituée par un béton ou enrobé bitumineux satisfaisant aux prescriptions des normes NF EN 13108-1 et NF P 98-150-1 ainsi qu’à celles du Guide technique du Sétra « Utilisation des normes
enrobés à chaud ». Elle est mise en œuvre en une ou plusieurs couches.

Nota : L’emploi d’enrobés à base de brai de goudron de houille est interdit en raison de l’incompatibilité de ce type de matériau avec le bitume du complexe.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 100, soudée en plein, avec un talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, soudée en plein, avec un talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

PROTECTION DES RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

Par enduit ciment grillagé.

Norme NF DTU 20.12 « Gros ouvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »

Norme NF DTU 43.1 « Travaux d’étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie »

Norme NF EN 13108-1 « Mélanges bitumineux – Spécifications des matériaux – Partie 1 : enrobés bitumineux »

Norme NF P 98-150-1 « Enrobés hydrocarbonés – Exécution des assises de chaussées, couches de liaison et couches de roulement – Partie 1 : enrobés hydrocarbonés à chaud – Constituants, formulation, fabrication, transport, mise en œuvre et contrôle sur chantier »

– Guides des toitures terrasses et toitures avec revêtement d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2 de Septembre 1988).

– Classement F.I.T. des étanchéités de toitures (Cahier du CSTB n°2358 de Septembre 1989).

– Guide technique du Sétra « Utilisation des normes enrobés à chaud »

 

Procédé :
IKO PARKING (Cahier des Clauses Techniques)

Élément porteur :
Maçonnerie

Partie courante : Classement F5 I5 T4
1 : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
2 : IKO DUO FUSION F/G
3 : IKO MONO FUSION PLUS FEU GRIS
4 : Béton bitumineux  

Relevé :
A : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
B : IKO EQUERRE 100
C : IKO RLV ALU/F
D : Enduit ciment grillagé

Climat de montagne :

La forme de pente en béton allégé n’est pas admis en climat de montagne.

La protection des relevés est réalisée conformément aux dispositions du DTU 43.11 (protection par enduit ciment grillagé non admise).

DEVIS DESCRIPTIF N° TAVL/1/1/1/07A

TERRASSES ACCESSIBLES VÉHICULES NON ISOLÉES

AVEC PROTECTION ENROBES BITUMINEUX

SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN MAÇONNERIE

ÉLÉMENT PORTEUR

Eléments porteurs en maçonnerie conformes aux prescriptions des normes NF P 10-203 (DTU 20.12) et NF P 84-204 (DTU 43.1), et non traditionnels bénéficiant d’un Avis Technique pour cet emploi.

Eléments porteurs et supports en dalles de béton cellulaire autoclavé armé bénéficiant d’un Avis Technique favorable ou d’un Document Technique d’Application.

ETANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I5 T4) est constituée par:

– un enduit d’imprégnation à froid type IKOpro Primaire Bitume ADEROSOL, à raison de 350 g/m² minimum.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite polyester de 225 g/m², type IKO MONO FUSION PLUS FEU, soudée en plein à joints de 8 cm longitudinaux et de 15 cm transversaux.  Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

La couche de roulement est constituée par un béton ou enrobé bitumineux satisfaisant aux prescriptions des normes NF EN 13108-1 et NF P 98-150-1 ainsi qu’à celles du Guide technique du Sétra « Utilisation des normes
enrobés à chaud ». Elle est mise en œuvre en une ou plusieurs couches.

Nota : L’emploi d’enrobés à base de brai de goudron de houille est interdit en raison de l’incompatibilité de ce type de matériau avec le bitume du complexe.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 100, soudée en plein, avec un talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, soudée en plein, avec un talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

PROTECTION DES RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

Par enduit ciment grillagé.

Norme NF DTU 20.12 « Gros ouvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »

Norme NF DTU 43.1 « Travaux d’étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie »

Norme NF EN 13108-1 « Mélanges bitumineux – Spécifications des matériaux – Partie 1 : enrobés bitumineux »

Norme NF P 98-150-1 « Enrobés hydrocarbonés – Exécution des assises de chaussées, couches de liaison et couches de roulement – Partie 1 : enrobés hydrocarbonés à chaud – Constituants, formulation, fabrication, transport, mise en œuvre et contrôle sur chantier »

– Guides des toitures terrasses et toitures avec revêtement d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2 de Septembre 1988).

– Classement F.I.T. des étanchéités de toitures (Cahier du CSTB n°2358 de Septembre 1989).

– Guide technique du Sétra « Utilisation des normes enrobés à chaud »