Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures
IKO > Fiches procédés > Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé sans isolation

Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé sans isolation   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TIAP/2/1/1/26A
  • Mise à jour : Novembre 2019

Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé sans isolation



Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé sans isolation

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/2/1/1/26A

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES NON ISOLÉES

SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN BOIS MASSIF OU

PANNEAUX A BASE DE BOIS

ÉLÉMENT PORTEUR

Bois massif ou panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux à base de bois avec revêtements d’étanchéité ».

La pente des versants est ≥ 3% sur plans.

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester stabilisé de 225 g/m², d’épaisseur nominale 3,0 mm, type IKO MONO MULTI PLUS 3000, fixée mécaniquement en lisière, à joints soudés de 12 cm (longitudinaux) et de 15 cm (transversaux).

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, clouée à raison d’un clou à large tête tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum.

Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »

Procédé :
IKO MONO MULTI (Cahier des Clauses Techniques)

Élément porteur :

Bois et panneaux à base de bois

Partie courante :
1 : IKO MONO MULTI PLUS 3000
Relevé :
A : IKO EQUERRE ou IKO EQUERRE 100 cloué
B : IKO EQUERRE
C : IKO RLV AR/F
D : Dispositif d’écartement des eaux de ruissellement

Climat de montagne :
Exclu

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/2/1/1/26A

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES NON ISOLÉES

SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN BOIS MASSIF OU

PANNEAUX A BASE DE BOIS

ÉLÉMENT PORTEUR

Bois massif ou panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux à base de bois avec revêtements d’étanchéité ».

La pente des versants est ≥ 3% sur plans.

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester stabilisé de 225 g/m², d’épaisseur nominale 3,0 mm, type IKO MONO MULTI PLUS 3000, fixée mécaniquement en lisière, à joints soudés de 12 cm (longitudinaux) et de 15 cm (transversaux).

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, clouée à raison d’un clou à large tête tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum.

Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »