Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif apparent autoprotégé, cas de la réfection   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TIAP/0/1/2/27C
  • Mise à jour : Juillet 2020

Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif apparent autoprotégé, cas de la réfection



Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif apparent autoprotégé, cas de la réfection

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/0/1/2/27C

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES

NON ISOLÉES

RÉFECTION SUR TOUS ÉLÉMENTS PORTEURS

ÉLÉMENT PORTEUR

– Maçonnerie conforme aux prescriptions des normes NF DTU 20.12 et NF DTU 43.1.

– Dalles en béton cellulaire bénéficiant d’un Avis Technique.

– Bois et panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité ».

– Tôles d’acier nervurées conformes au NF DTU 43.3 ; sont également admis les éléments porteurs en tôles d’acier nervurées conformes au CPT commun « Panneaux isolants non porteurs supports d’étanchéité mis en oeuvre sur éléments porteurs en tôles d’acier nervurées dont l’ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm, dans les départements européens » (e-Cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009).

SUPPORT D’ÉTANCHÉITÉ

Ancien revêtement d’étanchéité conforme à la norme NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinés.

TRAVAUX PRÉPARATOIRES

Ils seront exécutés conformément à la norme NF P 84-208, référence DTU 43.5 pour la réfection des ouvrages d’étanchéité de toitures terrasses ou inclinées et plus particulièrement le traitement des fissures, la suppression des plis, le délardage de l’autoprotection métallique des relevés d’étanchéité et arrachage des parties non adhérentes des relevés.

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL, IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau
– Une feuille d’étanchéité auto-adhésive à froid, à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 170g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO STICK REFLECT, à joints longitudinaux de 6 cm auto-adhésifs, et transversaux de 10 cm soudés à la flamme molle.
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester non-tissé stabilisé 225 g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO REFLECT GC/F, autoprotégée par granulés blancs réflectifs, soudée en plein sur la première feuille à joints de 12 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40 % de pente, la feuille est fixée en tête.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– Une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 190 g/m² ou d’un polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, une armature en polyester non-tissé stabilisé 225 g/m². Sa face supérieure est protégée par granulés blanc réflectifs et sa face inférieure est protégée par un film thermofusible, type IKO DUO REFLECT GC/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

MISE EN OEUVRE DE LA PROTECTION RÉFLECTIVE IKO WHITE PROTECT

Le support doit être préalablement nettoyé à l’eau si l’application de l’IKO WHITE PROTECT n’est pas réalisée consécutivement à l’installation de l’IKO DUO REFLECT GC/F. L’IKO WHITE PROTECT Base est appliqué en deux couches au pulvérisateur (ou au rouleau) avec une consommation de 450 g/m²/couche.
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application des deux couches.

L’IKO WHITE PROTECT Top est appliqué au pulvérisateur (ou au rouleau) en une couche avec une consommation de 150 g/m².
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application de la couche de l’IKO WHITE PROTECT Base et la dernière couche de l’IKO WHITE PROTECT Top.

Norme NF DTU 43.1 « Travaux d’étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie »
Norme NF DTU 43.3 « Travaux de toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité »
Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »
Norme NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées »

Procédé :
IKO DUO REFLECT (Cahier des Clauses Techniques)

Élément porteur :
Tout élément porteur (cas de la réfection)

Partie courante :
1 : Ancien revêtement bitumineux
2 : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
3 : IKO DUO STICK REFLECT
4 : IKO DUO REFLECT GC/F
5 : IKO WHITE PROTECT

Relevés :
A : Ancien revêtement bitumineux
B : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
C : IKO EQUERRE
D : IKO DUO REFLECT GC/F
E : IKO WHITE PROTECT
F : Dispositif d’écartement des eaux de ruissellement

Climat de montagne :
Exclu

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/0/1/2/27C

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES

NON ISOLÉES

RÉFECTION SUR TOUS ÉLÉMENTS PORTEURS

ÉLÉMENT PORTEUR

– Maçonnerie conforme aux prescriptions des normes NF DTU 20.12 et NF DTU 43.1.

– Dalles en béton cellulaire bénéficiant d’un Avis Technique.

– Bois et panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité ».

– Tôles d’acier nervurées conformes au NF DTU 43.3 ; sont également admis les éléments porteurs en tôles d’acier nervurées conformes au CPT commun « Panneaux isolants non porteurs supports d’étanchéité mis en oeuvre sur éléments porteurs en tôles d’acier nervurées dont l’ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm, dans les départements européens » (e-Cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009).

SUPPORT D’ÉTANCHÉITÉ

Ancien revêtement d’étanchéité conforme à la norme NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinés.

TRAVAUX PRÉPARATOIRES

Ils seront exécutés conformément à la norme NF P 84-208, référence DTU 43.5 pour la réfection des ouvrages d’étanchéité de toitures terrasses ou inclinées et plus particulièrement le traitement des fissures, la suppression des plis, le délardage de l’autoprotection métallique des relevés d’étanchéité et arrachage des parties non adhérentes des relevés.

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL, IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau
– Une feuille d’étanchéité auto-adhésive à froid, à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 170g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO STICK REFLECT, à joints longitudinaux de 6 cm auto-adhésifs, et transversaux de 10 cm soudés à la flamme molle.
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester non-tissé stabilisé 225 g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO REFLECT GC/F, autoprotégée par granulés blancs réflectifs, soudée en plein sur la première feuille à joints de 12 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40 % de pente, la feuille est fixée en tête.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– Une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 190 g/m² ou d’un polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, une armature en polyester non-tissé stabilisé 225 g/m². Sa face supérieure est protégée par granulés blanc réflectifs et sa face inférieure est protégée par un film thermofusible, type IKO DUO REFLECT GC/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

MISE EN OEUVRE DE LA PROTECTION RÉFLECTIVE IKO WHITE PROTECT

Le support doit être préalablement nettoyé à l’eau si l’application de l’IKO WHITE PROTECT n’est pas réalisée consécutivement à l’installation de l’IKO DUO REFLECT GC/F. L’IKO WHITE PROTECT Base est appliqué en deux couches au pulvérisateur (ou au rouleau) avec une consommation de 450 g/m²/couche.
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application des deux couches.

L’IKO WHITE PROTECT Top est appliqué au pulvérisateur (ou au rouleau) en une couche avec une consommation de 150 g/m².
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application de la couche de l’IKO WHITE PROTECT Base et la dernière couche de l’IKO WHITE PROTECT Top.

Norme NF DTU 43.1 « Travaux d’étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie »
Norme NF DTU 43.3 « Travaux de toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité »
Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »
Norme NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées »