Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif avec isolation PIR sur maçonnerie   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TICF/1/2/1/27C
  • Mise à jour : Janvier 2021

Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif avec isolation PIR sur maçonnerie



Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif avec isolation PIR sur maçonnerie

 

DEVIS DESCRIPTIF N° TICF/1/2/1/27C
Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif avec isolation PIR sur élément porteur en maçonnerie

Élément porteur
Eléments porteurs en maçonnerie conformes à la norme NF P 84-203 (réf. DTU 20.12) et non traditionnels bénéficiant d’un Document Technique d’Application favorable pour cet emploi.

Pare-vapeur
L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :
– à faible ou moyenne hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL, IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) ou IKOpro PRIMAIRE ECOL’eau + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m² d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G ou IKO VAP, soudée en plein sur le support.
– à forte hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL ou IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO RLV ALU/F, soudée en plein sur le support, ou une feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 1,2 mm avec sous-face auto-adhésive et surface aluminium, type IKO VAP STICK ALU.

Au droit des reliefs, une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’une grille de verre polyester de 190 g/m² ou d’un polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, est mise en œuvre par thermosoudage avec un recouvrement horizontal minimal de 6 cm sur le pare-vapeur et dépassant la face supérieure du panneau isolant d’au moins 6 cm. Dans le cas d’un pare-vapeur avec autoprotection, l’aile horizontale de la feuille IKO EQUERRE est placée en-dessous du pare-vapeur.

Isolation thermique
Panneaux de polyuréthane ou de polyisocyanurate, bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Clauses Techniques visé par un contrôleur technique. Les panneaux sont mis en oeuvre selon les prescriptions de leur Document Technique d’Application particulier.

Étanchéité en partie courante 

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– Une feuille d’étanchéité auto-adhésive à froid, à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 170g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO STICK REFLECT, à joints longitudinaux de 6 cm auto-adhésifs, et transversaux de 10 cm soudés à la flamme molle.
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester non-tissé stabilisé 225 g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO REFLECT GC/F, autoprotégée par granulés blancs réflectifs, soudée en plein sur la première feuille à joints de 12 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40 % de pente, la feuille est fixée en tête.

Relevés d’étanchéité 

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– Une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 190 g/m² ou d’un polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, une armature en polyester non-tissé stabilisé 225 g/m². Sa face supérieure est protégée par granulés blanc réflectifs et sa face inférieure est protégée par un film thermofusible, type IKO DUO REFLECT GC/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

MISE EN OEUVRE DE LA PROTECTION RÉFLECTIVE IKO WHITE PROTECT

Le support doit être préalablement nettoyé à l’eau si l’application de l’IKO WHITE PROTECT n’est pas réalisée consécutivement à l’installation de l’IKO DUO REFLECT GC/F. L’IKO WHITE PROTECT Base est appliqué en deux couches au pulvérisateur (ou au rouleau) avec une consommation de 450 g/m²/couche.
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application des deux couches.

L’IKO WHITE PROTECT Top est appliqué au pulvérisateur (ou au rouleau) en une couche avec une consommation de 150 g/m².
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application de la couche de l’IKO WHITE PROTECT Base et la dernière couche de l’IKO WHITE PROTECT Top.

NF DTU 20.12 « Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »
NF DTU 43.1 « Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie »

Classement FIT des étanchéités de toitures – Guide technique (e-cahier du CSTB n°2358)
Guide des toitures terrasses et toitures avec revêtements d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2)

 

 

 

 

Procédé :
IKO DUO REFLECT (Cahier des Clauses Techniques)

 

Élément porteur :
– Maçonnerie
– Béton cellulaire (pente supérieure ou égale à 1%)

 

Partie courante :
1 : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
2 : Pare-vapeur
3 : Isolant polyuréthanne ou polyisocyanurate

4 : IKO DUO STICK REFLECT
5 : IKO DUO REFLECT GC/F

6 : IKO WHITE PROTECT

 

Relevés :

A : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
B : IKO EQUERRE (Equerre de pare-vapeur)
C : IKO EQUERRE
D : IKO DUO REFLECT GC/F

E : IKO WHITE PROTECT
F : Dispositif écartant les eaux de ruissellement

 

Classement vis-à-vis du feu venant de l’extérieur
Classement BROOF(t3) pour les systèmes composés des éléments suivants :

– Maçonnerie + PIR IKO Enertherm ALU d’épaisseur comprise entre 50 et 140 mm + IKO DUO STICK REFLECT + IKO DUO REFLECT GC/F + IKO WHITE PROTECT

Climat de montagne :
Exclu

 

DEVIS DESCRIPTIF N° TICF/1/2/1/27C
Procédé IKO DUO REFLECT auto-adhésif avec isolation PIR sur élément porteur en maçonnerie

Élément porteur
Eléments porteurs en maçonnerie conformes à la norme NF P 84-203 (réf. DTU 20.12) et non traditionnels bénéficiant d’un Document Technique d’Application favorable pour cet emploi.

Pare-vapeur
L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :
– à faible ou moyenne hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL, IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) ou IKOpro PRIMAIRE ECOL’eau + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m² d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G ou IKO VAP, soudée en plein sur le support.
– à forte hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL ou IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO RLV ALU/F, soudée en plein sur le support, ou une feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 1,2 mm avec sous-face auto-adhésive et surface aluminium, type IKO VAP STICK ALU.

Au droit des reliefs, une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’une grille de verre polyester de 190 g/m² ou d’un polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, est mise en œuvre par thermosoudage avec un recouvrement horizontal minimal de 6 cm sur le pare-vapeur et dépassant la face supérieure du panneau isolant d’au moins 6 cm. Dans le cas d’un pare-vapeur avec autoprotection, l’aile horizontale de la feuille IKO EQUERRE est placée en-dessous du pare-vapeur.

Isolation thermique
Panneaux de polyuréthane ou de polyisocyanurate, bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Clauses Techniques visé par un contrôleur technique. Les panneaux sont mis en oeuvre selon les prescriptions de leur Document Technique d’Application particulier.

Étanchéité en partie courante 

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– Une feuille d’étanchéité auto-adhésive à froid, à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 170g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO STICK REFLECT, à joints longitudinaux de 6 cm auto-adhésifs, et transversaux de 10 cm soudés à la flamme molle.
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester non-tissé stabilisé 225 g/m², d’épaisseur minimale 3 mm, type IKO DUO REFLECT GC/F, autoprotégée par granulés blancs réflectifs, soudée en plein sur la première feuille à joints de 12 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40 % de pente, la feuille est fixée en tête.

Relevés d’étanchéité 

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– Une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 190 g/m² ou d’un polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, une armature en polyester non-tissé stabilisé 225 g/m². Sa face supérieure est protégée par granulés blanc réflectifs et sa face inférieure est protégée par un film thermofusible, type IKO DUO REFLECT GC/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

MISE EN OEUVRE DE LA PROTECTION RÉFLECTIVE IKO WHITE PROTECT

Le support doit être préalablement nettoyé à l’eau si l’application de l’IKO WHITE PROTECT n’est pas réalisée consécutivement à l’installation de l’IKO DUO REFLECT GC/F. L’IKO WHITE PROTECT Base est appliqué en deux couches au pulvérisateur (ou au rouleau) avec une consommation de 450 g/m²/couche.
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application des deux couches.

L’IKO WHITE PROTECT Top est appliqué au pulvérisateur (ou au rouleau) en une couche avec une consommation de 150 g/m².
Un délai de 24h doit être respecté entre l’application de la couche de l’IKO WHITE PROTECT Base et la dernière couche de l’IKO WHITE PROTECT Top.

NF DTU 20.12 « Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »
NF DTU 43.1 « Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie »

Classement FIT des étanchéités de toitures – Guide technique (e-cahier du CSTB n°2358)
Guide des toitures terrasses et toitures avec revêtements d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2)