Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures
IKO > Fiches procédés > Bicouche thermosoudable apparent autoprotégé avec isolation

Bicouche thermosoudable apparent autoprotégé avec isolation   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TIAP/2/2/1/01
  • Mise à jour : Février 2019

Bicouche thermosoudable apparent autoprotégé avec isolation



Bicouche thermosoudable apparent autoprotégé avec isolation

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/2/2/1/01

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES ISOLEES

SUR ELEMENT PORTEUR EN BOIS ET PANNEAUX

A BASE DE BOIS

ELEMENT PORTEUR

Bois massif ou panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux à base de bois avec revêtements d’étanchéité ».
La pente des versants est ≥ 3% sur plans.

ISOLATION THERMIQUE

Panneaux de laine minérale surfacés bitume, de perlite fibrée surfacés bitume ou de verre cellulaire surfacés à l’IKO EAC PLUS refroidi, bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Charges visé par un Contrôleur Technique.

Les panneaux sont mis en oeuvre selon les prescriptions de leur Document Technique d’Application particulier.

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

Pour support d’étanchéité en panneaux isolants en perlite fibrée, verre cellulaire ou laine minérale de Rth < 2m²°C/W.

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F4 I2*T4) est constituée par :

– une sous-couche clouée, type IKO DUO FUSION G/G, à raison d’un clou à large tête, tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION AR/F, autoprotégée par paillettes d’ardoise, soudée sur la première feuille à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40% de pente, elle est fixée en tête.

Pour support d’étanchéité en panneaux isolants en laine minérale de Rth > 2 m²°C/W

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I3 T4) est constituée par :

– une sous-couche clouée, type IKO DUO FUSION G/G, à raison d’un clou à large tête, tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 90 g/m² ou d’un composite GVPY de 130 g/m², d’épaisseur minimale de 2,5 mm, type IKO DUO FUSION L3 F/G, soudée en plein, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION AR/F, autoprotégée par paillettes d’ardoise, soudée sur la première feuille à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40% de pente, elle est fixée en tête.

RELEVES D’ETANCHEITE

L’étanchéité des relevés est constituée par :

–  une feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, clouée à raison d’un clou à large tête, tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »

Classement F.I.T. des étanchéités de toitures (Cahier du CSTB n°2358 de Septembre 1989)

Procédé :
IKO DUO FUSION (Document Technique d’Application)

Elément porteur :
Bois et panneaux à base de bois

Partie courante : Classement F4 I2* T4
1 : IKO DUO FUSION G/G cloué
2 : Isolant thermique (laine minérale surfacée bitume, perlite fibrée surfacée bitume ou verre cellulaire surfacé à l’IKO EAC PLUS refroidi)
3 : IKO DUO FUSION F/G ou IKO DUO FUSION L3 F/G (selon R de l’isolant)
4 : IKO DUO FUSION AR/F

Relevés :
A : IKO EQUERRE ou IKO EQUERRE 100 clouée
B : IKO EQUERRE
C : IKO RLV AR/F
D : Dispositif d’écartement des eaux de ruissellement

Climat de montagne :
IKO DUO FUSION L4 F/G + IKO DUO FUSION 3000 AR/F (ou IKO DUO FUSION L4 3000 AR/F) + porte-neige

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/2/2/1/01

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES ISOLEES

SUR ELEMENT PORTEUR EN BOIS ET PANNEAUX

A BASE DE BOIS

ELEMENT PORTEUR

Bois massif ou panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux à base de bois avec revêtements d’étanchéité ».
La pente des versants est ≥ 3% sur plans.

ISOLATION THERMIQUE

Panneaux de laine minérale surfacés bitume, de perlite fibrée surfacés bitume ou de verre cellulaire surfacés à l’IKO EAC PLUS refroidi, bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Charges visé par un Contrôleur Technique.

Les panneaux sont mis en oeuvre selon les prescriptions de leur Document Technique d’Application particulier.

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

Pour support d’étanchéité en panneaux isolants en perlite fibrée, verre cellulaire ou laine minérale de Rth < 2m²°C/W.

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F4 I2*T4) est constituée par :

– une sous-couche clouée, type IKO DUO FUSION G/G, à raison d’un clou à large tête, tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION AR/F, autoprotégée par paillettes d’ardoise, soudée sur la première feuille à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40% de pente, elle est fixée en tête.

Pour support d’étanchéité en panneaux isolants en laine minérale de Rth > 2 m²°C/W

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I3 T4) est constituée par :

– une sous-couche clouée, type IKO DUO FUSION G/G, à raison d’un clou à large tête, tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 90 g/m² ou d’un composite GVPY de 130 g/m², d’épaisseur minimale de 2,5 mm, type IKO DUO FUSION L3 F/G, soudée en plein, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION AR/F, autoprotégée par paillettes d’ardoise, soudée sur la première feuille à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40% de pente, elle est fixée en tête.

RELEVES D’ETANCHEITE

L’étanchéité des relevés est constituée par :

–  une feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, clouée à raison d’un clou à large tête, tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.

– une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »

Classement F.I.T. des étanchéités de toitures (Cahier du CSTB n°2358 de Septembre 1989)