Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures
IKO > Fiches procédés > Bicouche auto-adhésif sous panneau rétenteur d'eau (ou drain), filtre et substrat avec isolation PSE

Bicouche auto-adhésif sous panneau rétenteur d’eau (ou drain), filtre et substrat avec isolation PSE   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TJAR/3/3/1/10D
  • Mise à jour : Janvier 2019

Bicouche auto-adhésif sous panneau rétenteur d'eau (ou drain), filtre et substrat avec isolation PSE



Bicouche auto-adhésif sous panneau rétenteur d'eau (ou drain), filtre et substrat avec isolation PSE

DEVIS DESCRIPTIF N° TJAR/3/3/1/10D
TERRASSES VEGETALISEES SUR ÉLÉMENT PORTEUR
EN TÔLES D’ACIER NERVURÉES

Elément porteur
Tôles d’acier nervurées conformes au NF DTU 43.3 ; sont également admis les éléments porteurs en tôles d’acier nervurées conformes au CPT commun « Panneaux isolants non porteurs supports d’étanchéité mis en oeuvre sur éléments porteurs en tôles d’acier nervurées dont l’ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm, dans les départements européens » (e-Cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009).
La pente des versants est > 3% sur plans.
Ces tôles d’acier nervurées sont fixées mécaniquement à l’ossature.

Pare-vapeur
L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :
– à faible ou moyenne hygrométrie : pas d’obligation.
– à forte hygrométrie : soit bandes auto-adhésives, type IKO BAND Bitume ou IKO BAND Butyle, sur les recouvrements longitudinaux et transversaux des T.A.N., soit écran voile de verre-aluminium, type EVALACIER, à joints pontés par bandes rapportées collées, soit feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, joints soudés sur 10 cm, soit EIF + feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 1,2 mm avec sous-face et lisière auto-adhésives et surface alu renforcée avec du polyester, type IKO VAP STICK ALU.

Isolation thermique
Panneaux de polystyrène expansé, bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Clauses Techniques visé par un contrôleur technique. Les panneaux sont mis en oeuvre selon les prescriptions de leur Document Technique d’Application particulier.

Etanchéité en partie courante
L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I5 T4) est constituée par :
– Une feuille d’étanchéité auto-adhésive à froid, à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 170g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO STICK L3 SI, à joints longitudinaux de 6 cm auto-adhésifs, et transversaux de 20 cm (10 cm auto-adhésifs et 10 cm soudés).
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 180 g/m², d’épaisseur minimale 3,0 mm, type IKO DUO GREEN 3000, soudée en plein sur la première feuille, à joints longitudinaux de 6 cm et transversaux de 10 cm.

Protection en partie courante
Soit protection définie selon le procédé IKO SEMPERVIVUM :
– Une couche drainante choisie selon la localisation géographique, la zone de pluviométrie et la pente (cf. CCT) :
– PANNEAU SEMPERVIVUM : panneau drainant et rétenteur d’eau
– IKO DRAIN 5L : plaque de drainage à réserve d’eau
– IKO DRAIN : plaque de drainage
– Une couche filtrante, type IKO FILTRE 100. Elle sera relevée au droit des émergences (reliefs, souches,…)
– Une couche de substrat IKO SEMPERVIVUM d’une épaisseur moyenne de 8 cm dans le cas du semis et des micro-mottes, et de 4 à 6 cm cm dans le cas de tapis précultivés.
– Une végétalisation par semis, micro-mottes ou tapis précultivés conformément au CCT Iko Sempervivum.

Soit protection selon procédé de végétalisation conforme aux Règles Professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées – édition n°2 de novembre 2007, bénéficiant d’un Avis Technique validé pour cet usage (cf DTA Iko Duo Green).

Relevés d’étanchéité
L’étanchéité des relevés est constituée par :
– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.
– Une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 100, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 180 g/m², d’épaisseur minimale 3,0 mm, type IKO DUO GREEN 3000, soudée en plein sur la première feuille, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Au droit des relevés les tranches des panneaux isolants seront protégées par des bandes IKO BAND Bitume ou IKO BAND Butyle (développé 0,25 m).

NF DTU 43.3 « Mise en œuvre des toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité »

Classement FIT des étanchéités de toitures – Guide technique (e-cahier du CSTB n°2358)
Règles professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées (édition n°2, novembre 2007)

Procédé :
IKO SEMPERVIVUM (Cahiers des Clauses Techniques)

Élément porteur :
Tôle d’acier nervurée

Partie courante : Classement F5 I5 T4

1 : Isolant thermique polystyrène expansé
2 : IKO DUO STICK L3 SI
3 : IKO DUO GREEN 3000 (ou IKO DUO GREEN PLUS)
4 : PANNEAU SEMPERVIVUM (ou IKO DRAIN ou IKO DRAIN 5L)*
5 : IKO FILTRE 100 (ou IKO FILTRE 250)
6 : Substrat IKO SEMPERVIVUM + végétalisation par tapis précultivés, micro-mottes ou semis
7 : Pare-gravier
8 : Zone stérile

* Selon la localisation géographique et la zone de pluviométrie définies dans le CCT Iko Sempervivum (§ 7.411)

Relevé :
A : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
B : IKO BAND (ou ALBAN)
C : IKO EQUERRE 100
D : IKO DUO GREEN 3000
E : Dispositif d’écartement des eaux de ruissellement

DEVIS DESCRIPTIF N° TJAR/3/3/1/10D
TERRASSES VEGETALISEES SUR ÉLÉMENT PORTEUR
EN TÔLES D’ACIER NERVURÉES

Elément porteur
Tôles d’acier nervurées conformes au NF DTU 43.3 ; sont également admis les éléments porteurs en tôles d’acier nervurées conformes au CPT commun « Panneaux isolants non porteurs supports d’étanchéité mis en oeuvre sur éléments porteurs en tôles d’acier nervurées dont l’ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm, dans les départements européens » (e-Cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009).
La pente des versants est > 3% sur plans.
Ces tôles d’acier nervurées sont fixées mécaniquement à l’ossature.

Pare-vapeur
L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :
– à faible ou moyenne hygrométrie : pas d’obligation.
– à forte hygrométrie : soit bandes auto-adhésives, type IKO BAND Bitume ou IKO BAND Butyle, sur les recouvrements longitudinaux et transversaux des T.A.N., soit écran voile de verre-aluminium, type EVALACIER, à joints pontés par bandes rapportées collées, soit feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, joints soudés sur 10 cm, soit EIF + feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 1,2 mm avec sous-face et lisière auto-adhésives et surface alu renforcée avec du polyester, type IKO VAP STICK ALU.

Isolation thermique
Panneaux de polystyrène expansé, bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Clauses Techniques visé par un contrôleur technique. Les panneaux sont mis en oeuvre selon les prescriptions de leur Document Technique d’Application particulier.

Etanchéité en partie courante
L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I5 T4) est constituée par :
– Une feuille d’étanchéité auto-adhésive à froid, à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé de 170g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO STICK L3 SI, à joints longitudinaux de 6 cm auto-adhésifs, et transversaux de 20 cm (10 cm auto-adhésifs et 10 cm soudés).
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 180 g/m², d’épaisseur minimale 3,0 mm, type IKO DUO GREEN 3000, soudée en plein sur la première feuille, à joints longitudinaux de 6 cm et transversaux de 10 cm.

Protection en partie courante
Soit protection définie selon le procédé IKO SEMPERVIVUM :
– Une couche drainante choisie selon la localisation géographique, la zone de pluviométrie et la pente (cf. CCT) :
– PANNEAU SEMPERVIVUM : panneau drainant et rétenteur d’eau
– IKO DRAIN 5L : plaque de drainage à réserve d’eau
– IKO DRAIN : plaque de drainage
– Une couche filtrante, type IKO FILTRE 100. Elle sera relevée au droit des émergences (reliefs, souches,…)
– Une couche de substrat IKO SEMPERVIVUM d’une épaisseur moyenne de 8 cm dans le cas du semis et des micro-mottes, et de 4 à 6 cm cm dans le cas de tapis précultivés.
– Une végétalisation par semis, micro-mottes ou tapis précultivés conformément au CCT Iko Sempervivum.

Soit protection selon procédé de végétalisation conforme aux Règles Professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées – édition n°2 de novembre 2007, bénéficiant d’un Avis Technique validé pour cet usage (cf DTA Iko Duo Green).

Relevés d’étanchéité
L’étanchéité des relevés est constituée par :
– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.
– Une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 100, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 180 g/m², d’épaisseur minimale 3,0 mm, type IKO DUO GREEN 3000, soudée en plein sur la première feuille, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Au droit des relevés les tranches des panneaux isolants seront protégées par des bandes IKO BAND Bitume ou IKO BAND Butyle (développé 0,25 m).

NF DTU 43.3 « Mise en œuvre des toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité »

Classement FIT des étanchéités de toitures – Guide technique (e-cahier du CSTB n°2358)
Règles professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées (édition n°2, novembre 2007)