Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection dure   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TTPD/2/1/1/01
  • Mise à jour : Janvier 2021

Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection dure



Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection dure

DEVIS DESCRIPTIF N° TTPD/2/1/1/01

TERRASSES TECHNIQUES SOUS PROTECTION DURE

NON ISOLÉES SUR

ÉLÉMENT PORTEUR BOIS

ÉLÉMENT PORTEUR

– Bois et panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité ».

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– Un écran d’indépendance en voile de verre 100 g/m², type VOILECRAN 100, déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester non tissé stabilisé de 180 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION L4 F/G, soudée en plein sur la première feuille, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein sur la première feuille, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

Par dallettes en béton , mise en œuvre sur une couche de désolidarisation constituée d’un non tissé synthétique de 170 g/m² minimum.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 100, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »

Procédé :
IKO DUO FUSION (Avis Technique)

Élément porteur :
Bois et panneaux à base de bois

Partie courante :
1 : VOILECRAN 100
2 : IKO DUO FUSION L4 F/G
3 : IKO DUO FUSION F/G
4 : ECRAN DS
5 : Dallettes bétons
6 : Gravillons

Relevés :
A : IKO EQUERRE ou IKO EQUERRE 100 clouée
B : IKO EQUERRE
C : IKO RLV ALU/F
D : Dispositif d’écartement des eaux de ruissellement

Climat de montagne :
Exclu

DEVIS DESCRIPTIF N° TTPD/2/1/1/01

TERRASSES TECHNIQUES SOUS PROTECTION DURE

NON ISOLÉES SUR

ÉLÉMENT PORTEUR BOIS

ÉLÉMENT PORTEUR

– Bois et panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité ».

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

– Un écran d’indépendance en voile de verre 100 g/m², type VOILECRAN 100, déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester non tissé stabilisé de 180 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION L4 F/G, soudée en plein sur la première feuille, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein sur la première feuille, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

Par dallettes en béton , mise en œuvre sur une couche de désolidarisation constituée d’un non tissé synthétique de 170 g/m² minimum.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.

– une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 100, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomérique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »