Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures
IKO > Fiches procédés > Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection gravillon sans isolation (réfection)

Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection gravillon sans isolation (réfection)   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TIPG/0/1/2/01
  • Mise à jour : Janvier 2019

Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection gravillon sans isolation (réfection)



Bicouche thermosoudable en indépendance sous protection gravillon

DEVIS DESCRIPTIF N° TIPG/0/1/2/01

TERRASSES INACCESSIBLES NON ISOLEES

AVEC PROTECTION GRAVILLON

REFECTION SUR TOUS ELEMENTS PORTEURS

ELEMENT PORTEUR

– Maçonnerie conforme aux prescriptions des normes NF DTU 20.12 et NF DTU 43.1.
– Dalles de béton cellulaire bénéficiant d’un Avis Technique.
– Bois et panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité ».
– Tôles d’acier nervurées conformes au NF DTU 43.3 ; sont également admis les éléments porteurs en tôles d’acier nervurées conformes au CPT commun « Panneaux isolants non porteurs supports d’étanchéité mis en oeuvre sur éléments porteurs en tôles d’acier nervurées dont l’ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm, dans les départements européens » (e-Cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009).

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I3 T4) est constituée par :

– 2 écrans d’indépendance en voile de verre 100 g/m², type VOILECRAN 100, déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres, ou un VOILECRAN KRAFT.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non tissé polyester stabilisé de 90 g/m² ou d’un composite GVPY de 130 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION L3 F/G, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux) soudés.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein sur la première feuille, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

La protection est constituée par une couche de granulats courants 5/25, roulés ou concassés de 0,04 m d’épaisseur minimale.

RELEVES D’ETANCHEITE

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL, IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) ou IKOpro PRIMAIRE ECOL’eau.

– une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées »

Guide des toitures terrasses et toitures avec revêtements d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2 de Septembre 1988)

Classement FIT des étanchéités de toitures – Guide technique (e-cahier du CSTB n°2358)

Procédé :
IKO DUO FUSION (Document Technique d’Application)

Élément porteur :
Tout élément porteur (réfection)

Partie courante : Classement F5 I3 T4
1 : Ancien revêtement
2 : 2 VOILECRAN 100 ou VOILECRAN KRAFT
3 : IKO DUO FUSION L3 F/G
3 : IKO DUO FUSION F/G
4 : Gravillons

Relevé :
A : Ancien revêtement
B : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
C : IKO EQUERRE
D : IKO RLV ALU/F
E : Dispositif d’écartement des eaux de ruissellement

DEVIS DESCRIPTIF N° TIPG/0/1/2/01

TERRASSES INACCESSIBLES NON ISOLEES

AVEC PROTECTION GRAVILLON

REFECTION SUR TOUS ELEMENTS PORTEURS

ELEMENT PORTEUR

– Maçonnerie conforme aux prescriptions des normes NF DTU 20.12 et NF DTU 43.1.
– Dalles de béton cellulaire bénéficiant d’un Avis Technique.
– Bois et panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité ».
– Tôles d’acier nervurées conformes au NF DTU 43.3 ; sont également admis les éléments porteurs en tôles d’acier nervurées conformes au CPT commun « Panneaux isolants non porteurs supports d’étanchéité mis en oeuvre sur éléments porteurs en tôles d’acier nervurées dont l’ouverture haute de nervure est supérieure à 70 mm, dans les départements européens » (e-Cahier du CSTB 3537_V2 de janvier 2009).

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I3 T4) est constituée par :

– 2 écrans d’indépendance en voile de verre 100 g/m², type VOILECRAN 100, déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres, ou un VOILECRAN KRAFT.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non tissé polyester stabilisé de 90 g/m² ou d’un composite GVPY de 130 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION L3 F/G, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux) soudés.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre de 50 g/m², d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION F/G, soudée en plein sur la première feuille, à joints de 6 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

La protection est constituée par une couche de granulats courants 5/25, roulés ou concassés de 0,04 m d’épaisseur minimale.

RELEVES D’ETANCHEITE

L’étanchéité des relevés est constituée par :

– un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL, IKOpro PRIMAIRE BITUME SR (ADEROSOL SR) ou IKOpro PRIMAIRE ECOL’eau.

– une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.

– une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées »

Guide des toitures terrasses et toitures avec revêtements d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2 de Septembre 1988)

Classement FIT des étanchéités de toitures – Guide technique (e-cahier du CSTB n°2358)