Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures
IKO > Fiches procédés > Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé avec isolation (cas général)

Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé avec isolation (cas général)   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TIAP/3/2/1/05
  • Mise à jour : Janvier 2019

Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé avec isolation (cas général)



Monocouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé avec isolation (cas général)

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/3/2/1/05

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES ISOLEES

SUR ELEMENT PORTEUR EN TOLE D’ACIER NERVUREE

ELEMENT PORTEUR

Tôles d’acier nervurées conformes à la norme NF DTU 43.3 « Mise en œuvre des toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité ».

La pente des versants est > 3% sur plans.

Ces tôles d’acier nervurées sont fixées mécaniquement à l’ossature.

PARE VAPEUR

L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :
– à faible ou moyenne hygrométrie : pas d’obligation.
– à forte hygrométrie : soit bandes auto-adhésives, type IKO BAND Bitume ou IKO BAND Butyle, sur les recouvrements longitudinaux et transversaux des T.A.N., soit écran voile de verre-aluminium, type EVALACIER, à joints pontés par bandes rapportées collées, soit feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, joints soudés sur 10 cm, soit EIF + feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 1,2 mm avec sous-face et lisière auto-adhésives et surface alu renforcée avec du polyester, type IKO VAP STICK ALU.

Au droit des reliefs il est mis en oeuvre, par thermosoudage, une feuille de IKO EQUERRE (ou IKO EQUERRE 100) ayant un recouvrement horizontal minimal de 6 cm sur le pare-vapeur (dans le cas d’un pare-vapeur avec autoprotection l’aile horizontale se situe au-dessous de celui-ci) et dépassant la face supérieure du panneau isolant d’au mons 6 cm.

ISOLATION THERMIQUE

Panneaux de laine minérale nue, de perlite fibrée nue ou de polyisocyanurate bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Charges visé par un Contrôleur Technique.

Les panneaux sont préalablement fixés selon les prescriptions de l’Avis Technique ou du Cahier des Charges.

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

  • une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite GVPY de 245 g/m², d’épaisseur minimale 4,0 mm, type IKO MONO ACIER AR/G, autoprotégée par paillettes d’ardoise, fixée mécaniquement en lisière et à joints soudés de 12 cm (longitudinaux) ou de 15 cm (transversaux).

RELEVES D’ETANCHEITE

L’étanchéité des relevés est constituée par :

  • une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau
  • une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
  • couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.3 « Travaux de toitures en tôle d’acier nervurée avec revêtement d’étanchéité »

Procédé :
IKO MONO ACIER (Document Technique d’Application)

Élément porteur :
Tôles d’acier nervurées

Partie courante :
1 : EVALACIER (locaux à forte hygrométrie)
2 : Isolant (laine minérale, perlite fibrée, polyisocyanurate)
3 : IKO MONO ACIER AR/G

Relevé :
A : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
B : IKO EQUERRE
C : IKO RLV AR/F

DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/3/2/1/05

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES ISOLEES

SUR ELEMENT PORTEUR EN TOLE D’ACIER NERVUREE

ELEMENT PORTEUR

Tôles d’acier nervurées conformes à la norme NF DTU 43.3 « Mise en œuvre des toitures en tôles d’acier nervurées avec revêtement d’étanchéité ».

La pente des versants est > 3% sur plans.

Ces tôles d’acier nervurées sont fixées mécaniquement à l’ossature.

PARE VAPEUR

L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :
– à faible ou moyenne hygrométrie : pas d’obligation.
– à forte hygrométrie : soit bandes auto-adhésives, type IKO BAND Bitume ou IKO BAND Butyle, sur les recouvrements longitudinaux et transversaux des T.A.N., soit écran voile de verre-aluminium, type EVALACIER, à joints pontés par bandes rapportées collées, soit feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, joints soudés sur 10 cm, soit EIF + feuille de bitume modifié SBS d’épaisseur 1,2 mm avec sous-face et lisière auto-adhésives et surface alu renforcée avec du polyester, type IKO VAP STICK ALU.

Au droit des reliefs il est mis en oeuvre, par thermosoudage, une feuille de IKO EQUERRE (ou IKO EQUERRE 100) ayant un recouvrement horizontal minimal de 6 cm sur le pare-vapeur (dans le cas d’un pare-vapeur avec autoprotection l’aile horizontale se situe au-dessous de celui-ci) et dépassant la face supérieure du panneau isolant d’au mons 6 cm.

ISOLATION THERMIQUE

Panneaux de laine minérale nue, de perlite fibrée nue ou de polyisocyanurate bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Charges visé par un Contrôleur Technique.

Les panneaux sont préalablement fixés selon les prescriptions de l’Avis Technique ou du Cahier des Charges.

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est constituée par :

  • une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un composite GVPY de 245 g/m², d’épaisseur minimale 4,0 mm, type IKO MONO ACIER AR/G, autoprotégée par paillettes d’ardoise, fixée mécaniquement en lisière et à joints soudés de 12 cm (longitudinaux) ou de 15 cm (transversaux).

RELEVES D’ETANCHEITE

L’étanchéité des relevés est constituée par :

  • une imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau
  • une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
  • couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F, ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

Norme NF DTU 43.3 « Travaux de toitures en tôle d’acier nervurée avec revêtement d’étanchéité »