Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

Monocouche thermosoudable en indépendance avec protection par dalettes sur granulats, cas de l’isolation inversée   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TIPG/1/4/1/14
  • Mise à jour : Décembre 2020

Monocouche thermosoudable en indépendance avec protection par dalettes sur granulats, cas de l'isolation inversée



Monocouche thermosoudable en indépendance avec protection par dalettes sur granulats, cas de l'isolation inversée

 

 

DEVIS DESCRIPTIF N° TIPG/1/4/1/14
TERRASSES INACCESSIBLES
AVEC PROTECTION PAR DALLETTES SUR GRANULATS 
SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN MAÇONNERIE
CAS DE L’ISOLATION INVERSÉE
ÉLÉMENT PORTEUR
Eléments porteurs en maçonnerie conformes aux prescriptions des normes NF P 10-203 (DTU 20.12) et NF P 84-204 (DTU 43.1), et non traditionnels bénéficiant d’un Avis Technique pour cet emploi.

 

 

ÉTANCHÉITÉ DE PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I5 T4) est constituée par :

– un écran d’indépendance en voile de verre 100 g/m², type VOILECRAN 100, déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume plastomère APP, armée d’une armature en polyester stabilisé, d’épaisseur nominale 4,0 mm, type IKO CARBON 250, soudée en plein, à joints de 10 cm (longitudinaux) et de 15 cm (transversaux) soudés.

ISOLATION INVERSÉE
Isolant thermique XPS

Les panneaux sont mis en œuvre selon leur Document Technique d’Application.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

La protection est constituée par des dallettes sur une couche de granulats courants 5/25, roulés ou concassés de 0,04 m d’épaisseur minimale.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ
L’étanchéité des relevés est constituée par :
– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.
– Une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant en bitume modifié par polymère APP , armée d’un polyester stabilisé, d’épaisseur minimale de 4 mm, avec autoprotection par granulés, type IKO CARBON 250, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

 

NF DTU 20.12 « Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »
NF DTU 43.1 « Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie »

– Guide des toitures terrasses et toitures avec revêtements d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2 de Septembre 1988)

Procédé :
IKO CARBON (Document Technique d’Application)

Élément porteur :
Maçonnerie

Partie courante : Classement F5 I5 T4
1 : VOILECRAN 100
2 : IKO CARBON 250
3 : Isolant XPS
4 : Gravillons
5 : Dalles bétons

Relevés :

A : IKOpro PRIMAIRE BITUME ADEROSOL
B : IKO EQUERRE
C : IKO RLV ALU/F
D : dispositif écartant les eaux de ruissèlement

 

 

DEVIS DESCRIPTIF N° TIPG/1/4/1/14
TERRASSES INACCESSIBLES
AVEC PROTECTION PAR DALLETTES SUR GRANULATS 
SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN MAÇONNERIE
CAS DE L’ISOLATION INVERSÉE
ÉLÉMENT PORTEUR
Eléments porteurs en maçonnerie conformes aux prescriptions des normes NF P 10-203 (DTU 20.12) et NF P 84-204 (DTU 43.1), et non traditionnels bénéficiant d’un Avis Technique pour cet emploi.

 

 

ÉTANCHÉITÉ DE PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante (classement FIT : F5 I5 T4) est constituée par :

– un écran d’indépendance en voile de verre 100 g/m², type VOILECRAN 100, déroulé à sec, joints à recouvrements de 10 cm libres.

– une feuille d’étanchéité à base de liant bitume plastomère APP, armée d’une armature en polyester stabilisé, d’épaisseur nominale 4,0 mm, type IKO CARBON 250, soudée en plein, à joints de 10 cm (longitudinaux) et de 15 cm (transversaux) soudés.

ISOLATION INVERSÉE
Isolant thermique XPS

Les panneaux sont mis en œuvre selon leur Document Technique d’Application.

PROTECTION EN PARTIE COURANTE

La protection est constituée par des dallettes sur une couche de granulats courants 5/25, roulés ou concassés de 0,04 m d’épaisseur minimale.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ
L’étanchéité des relevés est constituée par :
– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol, IKOpro Primaire Bitume SR (Adérosol SR) ou IKOpro Primaire ECOL’eau.
– Une première couche en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester de 160 g/m², d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant en bitume modifié par polymère APP , armée d’un polyester stabilisé, d’épaisseur minimale de 4 mm, avec autoprotection par granulés, type IKO CARBON 250, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

 

NF DTU 20.12 « Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »
NF DTU 43.1 « Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie »

– Guide des toitures terrasses et toitures avec revêtements d’étanchéité en climat de montagne (Cahier du CSTB n°2267-2 de Septembre 1988)