Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

PROCÉDÉ PHOTOVOLTAÏQUE À PLAT SUR ÉTANCHÉITÉ MONOCOUCHE PVC-P FIXÉ MÉCANIQUEMENT AVEC ISOLATION   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TTPV/2/3/1/17A
  • Mise à jour : Décembre 2020

PROCÉDÉ PHOTOVOLTAÏQUE À PLAT SUR ÉTANCHÉITÉ MONOCOUCHE PVC-P FIXÉ MÉCANIQUEMENT AVEC ISOLATION



PROCÉDÉ PHOTOVOLTAÏQUE À PLAT SUR ÉTANCHÉITÉ MONOCOUCHE PVC-P FIXÉ MÉCANIQUEMENT AVEC ISOLATION

Avis techniques & ATex

DEVIS DESCRIPTIF N° TTPV/2/3/1/17A
TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES ISOLÉES
SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN BOIS MASSIF OU PANNEAUX DÉRIVES DU BOIS
AVEC SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE A PLAT
ÉLÉMENT PORTEUR

Bois massif ou panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux à base de bois avec revêtements d’étanchéité ».

La pente des versants est ≥ 3% et < 10% sur plans.

PARE VAPEUR

Feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, clouée à raison d’un clou à large tête tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.
ou
Feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, soudée en plein sur panneaux bois uniquement après pontage des joints selon DTU.

ISOLATION THERMIQUE

Panneaux de polyisocyanurate bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Charges visé par un Contrôleur Technique.

Les panneaux sont mis en œuvre selon leur Document Technique d’Application.

Les panneaux sont disposés en quinconce, jointifs, et préalablement fixés mécaniquement sur l’élément porteur, selon les prescriptions du Document Technique d’Application.  

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est réalisée conformément au DTA IKO ARMOUPLAN ACIER.

L’étanchéité en partie courante est constituée par une membrane d’étanchéité monocouche synthétique en PVC plastifié, d’épaisseur minimale 1,5 mm, type IKO ARMOURPLAN SM 150, largeur 1.06 m, mise en œuvre par fixations mécaniques.

Jonction des lés
Les feuilles sont déroulées planes et sans tension à recouvrements longitudinaux de 10 cm. Une ligne repère, tracée sur la feuille, guide le recouvrement. Les recouvrements transversaux sont de 5 cm, décalés entre eux d’au moins 30 cm, car les jonctions en croix sont interdites et seules les jonctions en T sont admises. Lors de la superposition des trois feuilles, les lisières sont chanfreinées (par exemple, avec le bec de l’appareil à air chaud) pour éviter la formation de canaux capillaires.

Les feuilles d’étanchéité IKO ARMOURPLAN SM 150 s’assemblent entre elles de façon homogène et étanche à l’air chaud. La largeur de soudure effective est > 30 mm en tout point. Les surfaces à assembler doivent être sèches, propres, exemptes de résidus de colles.

Relevés d’étanchéité
L’étanchéité des relevés est réalisée avec les feuilles IKO ARMOURPLAN SM 150, en bandes distinctes des feuilles de la partie courante. Les feuilles de relevés se recouvrent entre elles de 5 cm au moins, soudées sur 3 cm au minimum, et recouvrent la partie courante avec un talon de 10 cm au moins, soudé sur 3 cm au minimum.
Dans le cas de hauteurs courantes (< 20 cm), les relevés sont généralement libres, fixés mécaniquement en tête ou soudés en tête, sur une tôle plastée IKO ARMOURPLAN (largeur 5 cm), elle-même fixée mécaniquement.

Mise en place des rails ROOF-SOLAR PVC

La mise en place des Rails ROOF-SOLAR PVC doit impérativement être réalisée par l’étancheur ayant en charge la réalisation du lot couverture-étanchéité du projet.
Il n’y aura pas de rail du système sur les zones identifiées ci-après:
– sur une distance minimale de 1 m en périphérie de toitures et ouvrages émergents tels que lanterneaux, cheminées ;
– sur une distance de 1, 0 m en périphérie d’équipements divers tels que climatiseurs ;
– sur une distance minimale de 1,0 m en noue, de part et d’autre du fil d’eau et au pourtour des évacuations d’eaux pluviales, de manière à éviter toute stagnation d’eau sur les modules ;
Les zones techniques sont éloignées d’au moins 1,0 m des zones photovoltaïques ;
Pour faciliter l’entretien, accéder aux lanterneaux, exutoires de fumées, dispositions de ventilation mécanique contrôlée, antennes, enseignes, etc., les toitures photovoltaïques par nature inaccessibles, peuvent comporter des chemins de circulation (selon les DPM).

Traçage
L’emplacement des Rails doit être repéré par traçage au cordeau sur le revêtement d’étanchéité conformément aux informations fournies sur le plan de calepinage d’exécution – calepinage des Rails ROOF-SOLAR PVC établi par DOME SOLAR.

Le quadrillage obtenu lors de ce tracé sur la zone du champ photovoltaïque permet de positionner les rails : l’emplacement de l’extrémité de chaque rail est matérialisé par l’intersection des lignes tracées.
Les rails sont ensuite disposés aux endroits repérés et les pourtours des «bandes de maintien» sont marqués sur le revêtement d’étanchéité à l’aide d’une spatule.

Soudure des «bandes de maintien» des rails
Une fois les emplacements des rails repérés, il est impératif de préparer l’adhésion des «bandes de maintien» au revêtement d’étanchéité.
Repérés préalablement sur la surface du revêtement d’étanchéité IKO ARMOURPLAN SM 150, les zones définies par le pourtour des «bandes de maintien».
Les «bandes de maintien» de chaque rail doivent alors être soudées en plein sur les zones définies.

MISE EN PLACE DES MODULES PHOTOVOLTAÏQUES ET RACCORDEMENT

La mise en place des modules photovoltaïques et le raccordement électrique sont réalisés conformément au Cahier des Charges ROOF-SOLAR.

 Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »

Cahier des Charges ROOF-SOLAR

Procédé :
Cahier des Charges ROOF-SOLAR

Élément porteur :
Bois et panneaux à base de bois (pente comprise entre 3 et 10 %)

Partie courante :

1:  Pare-vapeur
2 : Isolant polyisocyanurate 
3 : IKO ARMOURPLAN SM 150
4 : Rail ROOF-SOLAR PVC

5 : Module photovoltaïque

Climat de montagne :
Le climat de montagne est exclu pour ce procédé.

DEVIS DESCRIPTIF N° TTPV/2/3/1/17A
TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES ISOLÉES
SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN BOIS MASSIF OU PANNEAUX DÉRIVES DU BOIS
AVEC SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE A PLAT
ÉLÉMENT PORTEUR

Bois massif ou panneaux à base de bois conformes à la norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux à base de bois avec revêtements d’étanchéité ».

La pente des versants est ≥ 3% et < 10% sur plans.

PARE VAPEUR

Feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, clouée à raison d’un clou à large tête tous les 0,33 m en quinconce sur toute la surface. Les joints sont soudés.
ou
Feuille de bitume élastomère SBS, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO FUSION G/G, soudée en plein sur panneaux bois uniquement après pontage des joints selon DTU.

ISOLATION THERMIQUE

Panneaux de polyisocyanurate bénéficiant d’un Avis Technique ou d’un Cahier des Charges visé par un Contrôleur Technique.

Les panneaux sont mis en œuvre selon leur Document Technique d’Application.

Les panneaux sont disposés en quinconce, jointifs, et préalablement fixés mécaniquement sur l’élément porteur, selon les prescriptions du Document Technique d’Application.  

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est réalisée conformément au DTA IKO ARMOUPLAN ACIER.

L’étanchéité en partie courante est constituée par une membrane d’étanchéité monocouche synthétique en PVC plastifié, d’épaisseur minimale 1,5 mm, type IKO ARMOURPLAN SM 150, largeur 1.06 m, mise en œuvre par fixations mécaniques.

Jonction des lés
Les feuilles sont déroulées planes et sans tension à recouvrements longitudinaux de 10 cm. Une ligne repère, tracée sur la feuille, guide le recouvrement. Les recouvrements transversaux sont de 5 cm, décalés entre eux d’au moins 30 cm, car les jonctions en croix sont interdites et seules les jonctions en T sont admises. Lors de la superposition des trois feuilles, les lisières sont chanfreinées (par exemple, avec le bec de l’appareil à air chaud) pour éviter la formation de canaux capillaires.

Les feuilles d’étanchéité IKO ARMOURPLAN SM 150 s’assemblent entre elles de façon homogène et étanche à l’air chaud. La largeur de soudure effective est > 30 mm en tout point. Les surfaces à assembler doivent être sèches, propres, exemptes de résidus de colles.

Relevés d’étanchéité
L’étanchéité des relevés est réalisée avec les feuilles IKO ARMOURPLAN SM 150, en bandes distinctes des feuilles de la partie courante. Les feuilles de relevés se recouvrent entre elles de 5 cm au moins, soudées sur 3 cm au minimum, et recouvrent la partie courante avec un talon de 10 cm au moins, soudé sur 3 cm au minimum.
Dans le cas de hauteurs courantes (< 20 cm), les relevés sont généralement libres, fixés mécaniquement en tête ou soudés en tête, sur une tôle plastée IKO ARMOURPLAN (largeur 5 cm), elle-même fixée mécaniquement.

Mise en place des rails ROOF-SOLAR PVC

La mise en place des Rails ROOF-SOLAR PVC doit impérativement être réalisée par l’étancheur ayant en charge la réalisation du lot couverture-étanchéité du projet.
Il n’y aura pas de rail du système sur les zones identifiées ci-après:
– sur une distance minimale de 1 m en périphérie de toitures et ouvrages émergents tels que lanterneaux, cheminées ;
– sur une distance de 1, 0 m en périphérie d’équipements divers tels que climatiseurs ;
– sur une distance minimale de 1,0 m en noue, de part et d’autre du fil d’eau et au pourtour des évacuations d’eaux pluviales, de manière à éviter toute stagnation d’eau sur les modules ;
Les zones techniques sont éloignées d’au moins 1,0 m des zones photovoltaïques ;
Pour faciliter l’entretien, accéder aux lanterneaux, exutoires de fumées, dispositions de ventilation mécanique contrôlée, antennes, enseignes, etc., les toitures photovoltaïques par nature inaccessibles, peuvent comporter des chemins de circulation (selon les DPM).

Traçage
L’emplacement des Rails doit être repéré par traçage au cordeau sur le revêtement d’étanchéité conformément aux informations fournies sur le plan de calepinage d’exécution – calepinage des Rails ROOF-SOLAR PVC établi par DOME SOLAR.

Le quadrillage obtenu lors de ce tracé sur la zone du champ photovoltaïque permet de positionner les rails : l’emplacement de l’extrémité de chaque rail est matérialisé par l’intersection des lignes tracées.
Les rails sont ensuite disposés aux endroits repérés et les pourtours des «bandes de maintien» sont marqués sur le revêtement d’étanchéité à l’aide d’une spatule.

Soudure des «bandes de maintien» des rails
Une fois les emplacements des rails repérés, il est impératif de préparer l’adhésion des «bandes de maintien» au revêtement d’étanchéité.
Repérés préalablement sur la surface du revêtement d’étanchéité IKO ARMOURPLAN SM 150, les zones définies par le pourtour des «bandes de maintien».
Les «bandes de maintien» de chaque rail doivent alors être soudées en plein sur les zones définies.

MISE EN PLACE DES MODULES PHOTOVOLTAÏQUES ET RACCORDEMENT

La mise en place des modules photovoltaïques et le raccordement électrique sont réalisés conformément au Cahier des Charges ROOF-SOLAR.

 Norme NF DTU 43.4 « Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtements d’étanchéité »

Cahier des Charges ROOF-SOLAR