Offre globale IKO
pour l'étanchéité
des toitures-terrasses
et couvertures

Procédé photovoltaïque « 2 PANS » sur béton avec étanchéité bicouche fixée mécaniquement, cas de la réfection   

IKO, l'offre globale pour l'étanchéité des toitures terrasses

Fiche procédé


  • TTPV/0/1/2/35F
  • Mise à jour : Juin 2024

Procédé photovoltaïque "2 PANS" sur béton avec étanchéité bicouche fixée mécaniquement, cas de la réfection



Procédé photovoltaïque

DEVIS DESCRIPIF N°TTPV/0/1/2/35F
TERRASSES INACCESSIBLES TECHNIQUES OU A ZONES TECHNIQUE AVEC
REVÊTEMENT AUTOPROTEGÉ APPARENT SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN BETON 
AVEC SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE, CAS DE LA REFECTION
ÉLÉMENT PORTEUR

Maçonnerie conforme aux prescriptions des normes NF DTU 20.12 et NF DTU 43.1.
Anciennes étanchéités à base de bitume modifié autoprotégées adhérentes sans isolation conforme à la NF DTU 43.5.
Dans le cas d’une ancienne étanchéité isolée, l’isolant et l’étanchéité seront systématiquement déposés. 

TRAVAUX PREPARATOIRES
Ils seront exécutés conformément à la norme NF P 84-208, référence DTU 43.5 pour la réfection des ouvrages d’étanchéité de toitures terrasses ou inclinées et plus particulièrement le traitement des fissures, la suppression des plis, le délardage de l’autoprotection métallique des relevés d’étanchéité et arrachage des parties non adhérentes des relevés.

PARE VAPEUR (si ancienne étanchéité non conservée)

Les critères de conservation et de préparation des anciennes étanchéités (uniquement sur béton sans isolant) pour leur réemploi, le cas échéant, comme support ou comme écran pare vapeur sont définis dans la norme NF P 84-208 (DTU 43.5).

L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :

– à faible ou moyenne hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire bitume Adérosol SR ou IKOpro Primaire ECOL’eau + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un voile de verre d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO VAP, soudée en plein sur le support.

– à forte hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire bitume Adérosol SR ou IKOpro Primaire ECOL’eau + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO RLV ALU PLUS AR/F, soudée en plein sur le support.

Au droit des reliefs, une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’une grille de verre polyester ou d’un polyester, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 25, est mise en œuvre par thermosoudage avec un recouvrement horizontal minimal de 6 cm sur le pare-vapeur et dépassant la face supérieure du panneau isolant d’au moins 6 cm. Dans le cas d’un pare-vapeur avec autoprotection, l’aile horizontale de la feuille IKO EQUERRE est placée en-dessous du pare-vapeur.

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est réalisée conformément au DTA IKO DUO TOPACIER.

Elle est constituée par :

– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO ACIER SOLAR L4 FMP/G, fixée mécaniquement en lisière et à joints soudés de 10 cm (longitudinaux et transversaux).
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO TOPACIER AR/F, autoprotégée par paillettes d’ardoise, soudée sur la première feuille à joints de 8 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est réalisée conformément au DTA IKO DUO TOPACIER.

Elle est constituée par :

– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire bitume Adérosol SR ou IKOpro Primaire ECOL’eau.
– Une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester, d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV ALU AR/F ou IKO RLV ALU PLUS AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

MISE EN PLACE DES ATTELAGES 

La mise en place des attelages IKO SURFA 5 TOPSOLAR BITUME HAUT et BAS doit impérativement être réalisée par l’étancheur ayant en charge la réalisation du lot couverture-étanchéité du projet.

La taille d’un champ photovoltaïque unitaire ne dépassera pas 300 m², avec le plus grand coté de 30 m maximum. 
Hormis dans les zones comprenant des ombres portées trop importantes.

Le procédé se met en œuvre en ménageant des zones sans panneaux photovoltaïques conformément au plan de calepinage, sur une largeur :
– de 1 m en bordure des relevés périphériques et autour des évacuations d’eau pluviales,
– de 0,5 m en bordure des lanterneaux, reliefs, émergences et des joints de dilatation,
– de 0,3 m de part et d’autre des faitages,
– de 1 m le long des noues.

Le procédé peut être mis en œuvre sur toute la toiture, ou sur une partie seulement. L’étanchéité de la surface non concernée par la production d’électricité, ainsi que celles des rives, angles, et points singuliers est réalisée en se référant aux DTA des bicouches IKO-AXTER.
Le délai entre la mise en œuvre de l’étanchéité et celle des ATTELAGES (aménagement différé) ne pourra excéder 18 mois.
Les éléments du système de montage IKO SURFA 5 TOPSOLAR BITUME sont commercialisés par projet suite au dimensionnement spécifique fourni par IKO-AXTER
Les champs photovoltaïques ne devront pas excéder 300 m2 et 30 m de long. Au-delà, des chemins d’accès libres de tout module photovoltaïque devront être prévus.
Afin de faciliter l’entretien, accéder aux lanterneaux, exutoires de fumées, dispositions de ventilation mécanique contrôlée, antennes, enseignes, etc., les toitures photovoltaïques par nature inaccessibles, peuvent comporter des chemins de circulation (selon les DPM).

MISE EN PLACE DES MODULES PHOTOVOLTAÏQUES ET RACCORDEMENT

Les travaux de raccordement électrique (fourniture et pose des onduleurs compris) seront confiés à une entreprise spécialisée dans le photovoltaïque, titulaire d’une qualification décernée par un organisme agréé. (BP pour le raccordement des modules et BR pour le branchement aux onduleurs).

NF DTU 20.12 « Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »
NF DTU 43.1 « Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie »
NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées »

Procédé :
Appréciation Technique d’Expérimentation IKO SURFA 5 TOPSOLAR BITUME

Élément porteur :
Béton (pente 0 à 10%)

Partie courante :

1 : Ancienne étanchéité à base de bitume modifié autoprotégée adhérentes ou semi-indépendantes sans isolation et pare-vapeur éventuel 
2 : IKO DUO ACIER SOLAR L4 FMP/G
3 : IKO DUO TOPACIER AR/F
4 : Attelage (Platine + Pontet)
5 : Module photovoltaïque

Climat de montagne :
Le climat de montagne est exclu pour ce procédé.

DEVIS DESCRIPIF N°TTPV/0/1/2/35F
TERRASSES INACCESSIBLES TECHNIQUES OU A ZONES TECHNIQUE AVEC
REVÊTEMENT AUTOPROTEGÉ APPARENT SUR ÉLÉMENT PORTEUR EN BETON 
AVEC SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE, CAS DE LA REFECTION
ÉLÉMENT PORTEUR

Maçonnerie conforme aux prescriptions des normes NF DTU 20.12 et NF DTU 43.1.
Anciennes étanchéités à base de bitume modifié autoprotégées adhérentes sans isolation conforme à la NF DTU 43.5.
Dans le cas d’une ancienne étanchéité isolée, l’isolant et l’étanchéité seront systématiquement déposés. 

TRAVAUX PREPARATOIRES
Ils seront exécutés conformément à la norme NF P 84-208, référence DTU 43.5 pour la réfection des ouvrages d’étanchéité de toitures terrasses ou inclinées et plus particulièrement le traitement des fissures, la suppression des plis, le délardage de l’autoprotection métallique des relevés d’étanchéité et arrachage des parties non adhérentes des relevés.

PARE VAPEUR (si ancienne étanchéité non conservée)

Les critères de conservation et de préparation des anciennes étanchéités (uniquement sur béton sans isolant) pour leur réemploi, le cas échéant, comme support ou comme écran pare vapeur sont définis dans la norme NF P 84-208 (DTU 43.5).

L’écran pare-vapeur est constitué par, sur les locaux :

– à faible ou moyenne hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire bitume Adérosol SR ou IKOpro Primaire ECOL’eau + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un voile de verre d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO VAP, soudée en plein sur le support.

– à forte hygrométrie : un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire bitume Adérosol SR ou IKOpro Primaire ECOL’eau + une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’un composite grille de verre, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO RLV ALU PLUS AR/F, soudée en plein sur le support.

Au droit des reliefs, une feuille à base de liant bitumineux élastomère SBS, armée d’une grille de verre polyester ou d’un polyester, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE 25, est mise en œuvre par thermosoudage avec un recouvrement horizontal minimal de 6 cm sur le pare-vapeur et dépassant la face supérieure du panneau isolant d’au moins 6 cm. Dans le cas d’un pare-vapeur avec autoprotection, l’aile horizontale de la feuille IKO EQUERRE est placée en-dessous du pare-vapeur.

ÉTANCHÉITÉ EN PARTIE COURANTE

L’étanchéité en partie courante est réalisée conformément au DTA IKO DUO TOPACIER.

Elle est constituée par :

– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un non-tissé polyester stabilisé, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO ACIER SOLAR L4 FMP/G, fixée mécaniquement en lisière et à joints soudés de 10 cm (longitudinaux et transversaux).
– Une feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un voile de verre, d’épaisseur minimale 2,5 mm, type IKO DUO TOPACIER AR/F, autoprotégée par paillettes d’ardoise, soudée sur la première feuille à joints de 8 cm (longitudinaux) et de 10 cm (transversaux).

Les joints sont décalés par rapport à la première couche.

RELEVÉS D’ÉTANCHÉITÉ

L’étanchéité des relevés est réalisée conformément au DTA IKO DUO TOPACIER.

Elle est constituée par :

– Un enduit d’imprégnation à froid, type IKOpro Primaire bitume Adérosol SR ou IKOpro Primaire ECOL’eau.
– Une équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d’un polyester, d’épaisseur minimale 3,5 mm, type IKO EQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
– Une couche de finition en feuille d’étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d’un composite grille de verre/polyester, d’épaisseur minimale 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d’aluminium, type IKO RLV ALU/F ou avec autoprotection par feuille d’aluminium et surfaçage par paillettes d’ardoise, type IKO RLV ALU AR/F ou IKO RLV ALU PLUS AR/F, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.

MISE EN PLACE DES ATTELAGES 

La mise en place des attelages IKO SURFA 5 TOPSOLAR BITUME HAUT et BAS doit impérativement être réalisée par l’étancheur ayant en charge la réalisation du lot couverture-étanchéité du projet.

La taille d’un champ photovoltaïque unitaire ne dépassera pas 300 m², avec le plus grand coté de 30 m maximum. 
Hormis dans les zones comprenant des ombres portées trop importantes.

Le procédé se met en œuvre en ménageant des zones sans panneaux photovoltaïques conformément au plan de calepinage, sur une largeur :
– de 1 m en bordure des relevés périphériques et autour des évacuations d’eau pluviales,
– de 0,5 m en bordure des lanterneaux, reliefs, émergences et des joints de dilatation,
– de 0,3 m de part et d’autre des faitages,
– de 1 m le long des noues.

Le procédé peut être mis en œuvre sur toute la toiture, ou sur une partie seulement. L’étanchéité de la surface non concernée par la production d’électricité, ainsi que celles des rives, angles, et points singuliers est réalisée en se référant aux DTA des bicouches IKO-AXTER.
Le délai entre la mise en œuvre de l’étanchéité et celle des ATTELAGES (aménagement différé) ne pourra excéder 18 mois.
Les éléments du système de montage IKO SURFA 5 TOPSOLAR BITUME sont commercialisés par projet suite au dimensionnement spécifique fourni par IKO-AXTER
Les champs photovoltaïques ne devront pas excéder 300 m2 et 30 m de long. Au-delà, des chemins d’accès libres de tout module photovoltaïque devront être prévus.
Afin de faciliter l’entretien, accéder aux lanterneaux, exutoires de fumées, dispositions de ventilation mécanique contrôlée, antennes, enseignes, etc., les toitures photovoltaïques par nature inaccessibles, peuvent comporter des chemins de circulation (selon les DPM).

MISE EN PLACE DES MODULES PHOTOVOLTAÏQUES ET RACCORDEMENT

Les travaux de raccordement électrique (fourniture et pose des onduleurs compris) seront confiés à une entreprise spécialisée dans le photovoltaïque, titulaire d’une qualification décernée par un organisme agréé. (BP pour le raccordement des modules et BR pour le branchement aux onduleurs).

NF DTU 20.12 « Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité »
NF DTU 43.1 « Étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie »
NF DTU 43.5 « Réfection des ouvrages d’étanchéité des toitures-terrasses ou inclinées »